Léon VALADE et Albert MÉRAT, Effet de lune

Avril, mai, juin, 1863

La lune étincelait pudique et solennelle :
En princesse qu'elle est, elle trônait aux cieux ;
Les nuages, sots d'ombre aux tons capricieux,
Comme des courtisans défilaient devant elle ;

Elle leur souriait, majestueuse et belle ;
Ils passaient lentement, graves, silencieux.
Les vieux mondes semés dans la plaine éternelle
Clignotaient vaguement d'un air malicieux.

Or, peu à peu, je crus voir une chose étrange :
Un courtisan, penché vers sa reine au front d'ange,
La baisait sur la lèvre et lui parlait tout bas.

Un autre en fit autant, puis deux, et puis le reste :
Et la chaste PhoebéPhoebé. - Surnom d'Artémis assimilée à la Lune., MessalineMessaline. - Femme de Claude dont elle eut Octavie et Britannicus, elle exerça sur son mari un empire absolu et fit exécuter les filles de Germanicus et de Drusus. Célèbre par ses débauches, elle se livra même à la prostitution, aux dires de Juvénal, et bafoua Claude au point d'épouser son amant Silius. Averti de ce scandale par Narcisse, l'empereur la fit assassiner (en 48) dans les jardins de Lucullus. céleste,
Souffrait tous ces baisers, et ne rougissait pas.





Laisser un Commentaire

Pseudo

Email

Commentaire

Voir tous les Commentaires