Paul SCARRON

1610-1660






Né à Paris d'un père magistrat, Paul SCARRON est un jeune homme vif, spirituel, railleur, qui vit au Mans de 1632 à 1640, et devient secrétaire de l’évêque avant d'exercer une charge de chanoine. En 1638, une maladie nerveuse le paralyse presque entièrement et le condamne à vivre désormais sur une chaise, dans des souffrances continuelles. Revenu à Paris en 1640, il vit pauvrement de ses travaux littéraires, entouré d’amis issus du grand monde. En 1644, il publie le Typhon, première en date des épopées burlesques françaises, puis s'intéresse au théâtre et compose neuf pièces inspirées des auteurs espagnols alors en vogue à Paris. Sept d’entre elles seront jouées de son vivant. De 1648 à 1652, il fait paraître son Virgile travesti, qui parodie l'Énéide du poète latin. Son œuvre la plus célèbre reste sans doute le Roman comique, dont il ne peut écrire que les deux premières parties. En 1652, pour lui éviter le couvent, il épouse Françoise d'Aubigné, une orpheline de seize ans qui deviendra marquise de Maintenon. Leur maison accueille la société la plus brillante. Scarron s'efforce de gagner la faveur des puissants, d'assurer l'avenir de sa femme. À sa mort, il jouit d'une grande estime, qu'il tient de son savoir-faire, de son courage, de sa belle humeur.






Laisser un Commentaire

Pseudo

Email

Commentaire

Voir tous les Commentaires



Retour


© Gabkal.Com