• Boileau et ses pairs

Les Pages savantes


Divagaisons



"Le Savoir est à l’Ignorance ce que l’Aigle royale est à la Drosophile honteuse."

SIPHON d’ELLÉBORE, Zoométrique fondamentale, 666,5 av. J.C.



Parlons de Boileau.

Il codifia les principes de ses pairs dans l'étonnant Art poétique qu'il composa pour faire suite à la La chose se présente sous la forme d’une longue fable. Pour pouvoir épouser son chat, la dentellière a acheté un titre de noblesse à huit et demi pour cent. Elle enferme l'animal dans un panier et se rend à Versailles, où elle compte s'introduire dans l’entourage du roi. En chemin, elle croise Molière, qui lui explique que la comédie est faite pour faire rire. Fortifiée par cette révélation, la dentellière arrive à Clermont-Ferrand parce qu’elle a manqué le coche de Bordeaux. Plus tard, on la trouve du côté de Narbonne, où elle a l’honneur de questionner Racine sur les règles de la tragédie. Notre dentellière est transportée. Sans savoir comment c’est arrivé, la voilà qui trottine dans un bois de Champagne. Derrière un arbre se tient La Fontaine. Il est occupé à compter les pattes d’une fourmi, pour s’assurer qu’il ne s’agit pas d’un renard. Il aperçoit la dentellière et s’enfuit à toutes jambes, car elle a beaucoup vieilli maintenant, son chat est mort, et elle ressemble à Blaise Pascal, un vaticinateur arverne célèbre pour avoir étranglé treize jésuites. A la fin, la dentellière tombe dans un puits. Quatre hommes-grenouilles la repêchent et constatent qu’elle s’est transformée en cœlacanthe sans avoir changé de sexe., tragédie d’un auteur inconnu qui raconte les amours sulfureuses d’une dentellière catholique.

Les écrivains classiques ont en commun La première, c’est que l’homme est égal à l’homme, surtout quand il s’agit d’une femme. La deuxième, c’est que la nature change avec les saisons, y compris la saison des soldes. La troisième, c’est qu’un bon ouvrage est difficile à faire, surtout quand on l'écrit avec ses pieds. La quatrième, c’est que Louis XIV est le seul roi capable de rivaliser d’adresse au bilboquet avec lui-même. La cinquième, c’est qu’il est haïssable de parler de soi quand on n’a rien à dire, et qu’il est préférable de ne rien dire quand on parle de soi. qu’il faut retenir et méditer soigneusement.

Mme de Lafayette, qui fut pendant quelques semaines la belle-sœur de Boileau avant d'Secrètement, bien sûr, et seulement de la main gauche. L’autre main lui servait à rédiger ce qu’on voulait, des sonnets, des nouvelles, des horoscopes. Elle avait du talent pour tout. sans en avoir touché un mot au délicieux La Bruyère, lequel lui écrivait pourtant tout ce qu’elle avait à dire à son confesseur, Mme de Lafayette a développé ces idées dans un mémoire qu'elle a signé du nom de Paul Scarron.

On a longtemps prétendu que Paul Scarron n'a jamais entendu parler de Mme de Lafayette. Il était sourd. Il est mort "sans avoir craché le morceau". Dixit le père La Chaise qui confessait précisément Mme de Lafayette et qui, lui, n’était pas sourd. Sa grand-tante louchait d’un œil, celui de droite les jours pairs, l’autre quand elle pouvait.

Tout cela n'a aucune importance, mais il faut que les choses soient dites.





Laisser un Commentaire

Pseudo

Email

Commentaire

Voir tous les Commentaires



Retour


© Gabkal.Com