Charles-Marie LECONTE de LISLE

1818-1894






Fils d'un chirurgien des armées impériales devenu planteur de canne à sucre, Charles-Marie LECONTE de LISLE est né à la Réunion. Il vit à Nantes sa première enfance, retourne dans son île natale entre dix et dix-huit ans, revient en France jusqu'en 1843, y passe son baccalauréat, étudie le Droit à Rennes. Il fait deux autres séjours à la Réunion, et finalement s'installe à Paris comme rédacteur d'un journal fouriériste. L'aspiration à un ordre social plus juste et plus libre le conduit au socialisme. Il lutte pour l'abolition de l'esclavage. Enthousiasmé par la révolution de 1848, il est arrêté au cours des journées de juin, et le coup d'État de 1851 détruit ses illusions. Il renonce à l'action, se consacre entièrement à la littérature. Les Poèmes Antiques paraissent en 1852, les Poèmes Barbares dix ans plus tard. Bien que les poètes du Parnasse contemporain le considèrent comme le plus grand d'entre eux, il reste jusque vers 1870 relativement ignoré. La Troisième République lui apporte la célébrité et l'aisance matérielle. Devenu bibliothécaire du Sénat en 1873, il publie encore les Poèmes Tragiques (1884). C'est lui, en 1886, qui remplace Victor Hugo à l'Académie Française.






Laisser un Commentaire

Pseudo

Email

Commentaire

Voir tous les Commentaires



Retour


© Gabkal.Com