Retour 

Anna de NOAILLES

1876-1933






Voir le
Catalogue





Née à Paris d'un aristocrate roumain et d'un musicienne grecque, la princesse Anna de Brancovan devient française à l'âge de dix-neuf ans, quand elle épouse le comte Mathieu de NOAILLES. Elle a passé une enfance heureuse, en hiver à Paris, le reste de l'année à Amphion-les-Bains près d'Évian, sur les bords du lac Léman. En 1901, elle publie son premier livre, Le Cœur innombrable, que l'Académie française couronne et qui la rend célèbre. La vie mondaine ne l'empêche pas d'ouvrir un salon fréquenté par des artistes et des intellectuels. Elle se lie d'amitié avec des figures littéraires de l'époque, notamment Colette, Marcel Proust, Jean Cocteau, André Gide. En 1904, elle crée avec d'autres écrivaines dont Judith Gautier et la journaliste Séverine le prix Vie heureuse, qui deviendra le Prix Fémina en 1922. La même année, elle est la première femme à entrer à l'Académie royale de langue et littérature françaises en Belgique. L'année suivante, elle perd sa mère et deux amis proches. Des ennuis de santé récurrents l'incitent à se retirer quelque peu de la vie publique et à vivre souvent dans sa chambre. En 1931, elle est la première femme également à accéder au grade de commandant de la Légion d'honneur. Elle meurt à Paris deux ans plus tard.





Laisser un Commentaire

Pseudo

Email


Voir tous les Commentaires




© Gabkal.Com