Pierre LOUŸS

1870-1925






Né à Gand, en Belgique, où sa famille a fui l'invasion prussienne, Pierre LOUŸS perd sa mère à l'âge de neuf ans. Son demi frère Georges se charge de l'instruire et de l'éduquer. Pierre Louis, comme il se nomme encore, fréquente à Paris l'École alsacienne. Très tôt attiré par le monde des lettres et des arts, il se lie d'amitié avec André Gide, Paul Valéry, Henri de Régnier, Oscar Wilde, Claude Debussy, et publie ses premiers poèmes dans La Conque, revue qu'il fonde en 1891. Les Chansons de Bilitis paraissent en 1894. En 1896, le roman Aphrodite connaît un immense succès de vente. Suivront bientôt un deuxième grand roman, La Femme et le Pantin, et le récit des Aventures du roi Pausole. Après plusieurs liaisons amoureuses, notamment avec Marie de Régnier dont il a un fils, Pierre Louÿs épouse Louise, sa belle-sœur, la plus jeune des filles de José Maria de Heredia. Des difficultés financières, des ennuis de santé pèsent sur les deux époux qui se séparent, puis divorcent en 1913. D'autres liaisons surviennent, d'autres enfants en sont les fruits. Après 1918, la santé de Pierre Louÿs ne cesse de se dégrader. Il ne cesse pas pour autant de travailler, jusqu'à la publication du Crépuscule des Nymphes qui précède sa mort de quelques semaines.






Laisser un Commentaire

Pseudo

Email

Commentaire

Voir tous les Commentaires



Retour


© Gabkal.Com