• Réponse de Mme de LAFAYETTE à la lettre de LA BRUYÈRE (Extrait)

Esquisses et premiers Jets


Divagaisons



"Gloire à vous, gens de lettres."

Madame EUGÈNE (Fleuriste funéraire), Harangue proférée un 1er avril sur la tombe retrouvée de Johannes Gutenberg



Où l’on voit que Mme de Lafayette ne manquait point de réplique, et savait parfaitement à quoi elle voulait en venir.

 

(…) Ah ! mon cher La Bruyère, quel secours vous me portez ! Quelle épine vous retirez de ma pauvre plume ! Combien je dois vous avoir de gratitude et de bien bonne reconnaissance ! Vous me conseillez d’empêcher la chose, ou de la commettre en y mettant des formes que je conçois un peu. Comme vous tombez juste ! Notez cependant que je n’en ferai rien, que mon Nemours dérobera le portrait en toute bonne foi, que ma princesse n’en soufflera mot à personne. Surtout, elle n’ira pas le faire assommer par un domestique dont la figure affreuse noircirait un roman tout peuplé de beaux aristocrates. Mon Dieu ! Il faudra bien qu’on sente que la passion est là, qu’il n’en peut mais, qu’elle s’en régale. Je craindrais sans cela que le lecteur ne s’endorme à la quatrième page, quand il en aurait encore une centaine à parcourir. Pour ce qui est des conséquences et des leçons qu’on devra tirer de l’aventure, nous verrons cela dans le dénouement, rien ne presse, vous me redonnerez votre avis à ce moment-là. (…)





Laisser un Commentaire

Pseudo

Email

Commentaire

Voir tous les Commentaires



Retour


© Gabkal.Com