Jean RICHEPIN, Bréviaire d'histoire sainte

Les Blasphèmes, 1884






Adam est heureux. Qu'on l'induise en faute !
— Et le SabaothSabaoth. - Ou Zébaoth. Qualification que les Hébreux donnent à leur dieu Jéhovah, et qui signifie proprement "des armées" : "Jehovah Zebaoth", Jéhovah "des armées", c'est-à-dire des astres considérés comme des armées célestes rangées sous le commandement de ce dieu. lui prend une côte. —
J'ai fait l'homme hier. Noyons-le aujourd'huiNoyons-le aujourd'hui. - Prononcer "Noyons-l'aujourd'hui" (Licence poétique). !
— Et le Sabaoth fait pipi sous lui. —
Mon peuple est élu. Ses vœux sont les nôtres.
— Et le Sabaoth l'asservit aux autres. —
Joseph comme un saint a toujours vécu.
— Et le Sabaoth fait Joseph cocu. —
Aux Juifs pour toujours ma loi fut promise.
— Et le Sabaoth abolit Moïse. —
À mon fils vainqueur tout dira : Je crois.
— Et le Sabaoth met son fils en croix. —
Pour clous d'or mon trône aura les planètes.
— Et le Sabaoth vend te pôn' lorgnettes.





Laisser un Commentaire

Pseudo

Email

Commentaire

Voir tous les Commentaires



Retour


L'Apologie du diable

L’Étoile

© Gabkal.Com