Retour 

Tristan DERÈME

1889-1941






Philippe Huc de son vrai nom, son père est officier, sa mère possède, près d'Oloron-Sainte-Marie, une maison dans laquelle il séjournera souvent. On le trouve en 1906 au lycée d'Agen, où il se lie d'amitié avec Francis Carco et Robert de la Vaissière. Rejoints plus tard par Pierre-Jean Toulet, ils donneront naissance à l'École fantaisiste. C'est en 1907, dans des revues éphémères nommées Hélios et L'Oliphant qu'il prend le pseudonyme définitif de Tristan DERÈME. Il gagne sa vie en travaillant dans l'administration des impôts, participe à la guerre de 1914-1918, rencontre en 1923 la comédienne Béatrix Dussane qui sera sa Clymène en poésie. Depuis 1921, il est devenu secrétaire d'Armand Achille-Fould, le député des Hautes-Pyrénées, qu'il suit jusqu'au ministère de l'Agriculture au début des années 30. L’Académie française lui attribue en 1938 son Grand Prix de Littérature. Dans les premiers jours de juin 1940, malade et désorienté par la guerre, il se réfugie à Oloron chez sa mère. Il meurt à la fin du mois d'octobre.

Plus de détails ici.





Laisser un Commentaire

Pseudo

Email


Voir tous les Commentaires




© Gabkal.Com