Aloysius BERTRAND, Le Clair de lune

La Nuit et ses prestiges, Gaspard de la Nuit, 1842






Réveillez-vous, gens qui dormez,
Et priez pour les trépassés.
Le cri du crieur de nuit

Oh ! — qu'il est doux, quand l'heure tremble au clocher, la nuit, de regarder la lune qui a le nez fait comme un carolusCarolus. - Monnaie de billon (cuivre, parfois mêlé d'argent) frappée sous Charles VIII, employée comme monnaie de compte jusqu'au XVIII° siècle. d'or !

*

Deux ladresLadre. - Lépreux. se lamentaient sous ma fenêtre, un chien hurlait dans le carrefour, et le grillon de mon foyer vaticinaitVaticiner. - S'exprimer dans une sorte de délire prophétique. tout bas.

Mais bientôt mon oreille n'interrogea plus qu'un silence profond. Les Lépreux étaient rentrés dans leurs chenils, aux coups de Jacquemart qui battait sa femme.

Le chien avait enfilé une venelleVenelle. - Petite rue étroite., devant les pertuisanes du guet enrouillé par la pluie et morfondu par la bise.

Et le grillon s'était endormi, dès que la dernière bluetteBluette. - Petite étincelle. avait éteint sa dernière lueur dans la cendre de la cheminée.

Et moi, il me semblait, — tant la fièvre est incohérente ! — que la lune, grimant sa face, me tirait la langue comme un pendu !





Laisser un Commentaire

Pseudo

Email

Commentaire

Voir tous les Commentaires



Retour


Perdue et retrouvée

© Gabkal.Com