Marc de Papillon de LASPHRISE, "Pour me désennuyer..."

Les Premières Œuvres poétiques du capitaine Lasphrise, 1597






Pour me désennuyer je n'ai qu'un gros Picard,
Qui danse quelquefois d'une grâce posée ;
Il amble tout ainsi qu'une jeune épousée,
Et de cadence encor jamais ne se départ.

Sur le soir plus dispos il bondit par hasard,
Il tombe doucement comme une tour rasée,
Il soupire à hoquets, il rit de sa risée,
Il est pour un camus amiable paillard.

Il est laborieux, il prend bien cette peine
De boire du meilleur la tasse toute pleine ;
Bref il est merveilleux, c'est un noble Cocu,

Qui prononce bien Dieu alors qu'il se courrouce,
Il a surtout la grâce agréablement douce :
Car toujours, tant est bougre, il va grattant son cul.





Laisser un Commentaire

Pseudo

Email

Commentaire

Voir tous les Commentaires



Retour


(En préparation)

© Gabkal.Com